Animer un débat avec des enfants

Réfléchir, parler avec les autres !

La parole, certains diront le propre de l’homme. Et pourtant, il n’est pas toujours évident d’en faire usage. Que l’on soit petit ou grand, partout dans le monde, dans toutes les cultures, il existe des codes qui permettent de transmettre, d’enseigner, de laisser ou de reprendre la parole.

Comment procéder ?

En général :

  1. Choisir et présenter le sujet du débat. Quelque soit la tranche d’âge, chacun prend le temps de réfléchir au sujet proposé pour le débat.

  2. Poser une question précise et laisser un temps pour exprimer des impressions, émettre un avis.

  3. Pour lancer le débat vous pouvez par exemple apporter quelques chiffres ou données fiables et objectives sur le thème que vous souhaitez travailler.

  4. Observez les réactions, écoutez et notez attentivement les interventions pour faire rebondir le débat si nécessaire.

  5. Approfondir votre sujet à partir d'images et documents complémentaires.

  6. Conclure par une synthèse (restitution de ce qui a été dit : progression + solutions)

Quelques suggestions pratiques :

Les différentes finalités d'un débat :

Le débat citoyen : il se conclut par des décisions qui sont votées et qui seront appliquées.

Le débat philosophique : il s'agit de confronter des idées sans pour autant chercher à aboutir à une position commune.

Le débat scientifique : il vise la découverte d'une vérité. Il est exclu que cette découverte procède par votes ! Ce qui importe, c'est de prouver, par un raisonnement ou par une expérience, qu'une hypothèse est vraie ou qu'elle est fausse.

Mettre en place le cadre des débats :

La disposition spatiale. Quand c'est possible, la disposition en U est favorable aux échanges.

Garantir la sécurité psychologique de chaque participant.Vous animez le débat, mais ne donnez pas votre avis. Vous êtes avant tout le garant de ce qui n'est pas permis :

Il ne faut pas interrompre, tant que l'orateur reste dans le cadre du sujet.

Il ne faut pas commenter, répéter, interpréter ce qu'a dit celui/celle qui parle.

Il ne faut pas solliciter la parole de ceux qui se taisent.

Pas de paroles pour ceux qui coupent la parole !

On a le droit de se tromper.

Enfin, s'il n'y a pas d'ordre, il y a désordre !

Durée du débat :

Comptez de 5 à 10 mn pour les plus jeunes, de 20 à 30 mn en moyenne pour les autres, 50 mn si les participants sont plus âgés et motivés par le sujet de discussion. Annoncez la durée du débat dès le départ et ainsi l'heure à laquelle il se terminera.

Outils :

Utiliser un objet transitoire pour distribuer équitablement la parole et faire respecter l'ordre pendant la séance. Confier par exemple un " bâton de parole " à un participant qui le passera ensuite à son voisin. On n'a le droit de parler que lorsqu'on a le bâton de parole entre les mains.

En classe, pour des enfants en cycle III : 1 ou 2 élèves peuvent être désignés pour prendre des notes* afin de restituer à tous les participants la progression de la réflexion et la conclusion du débat.

Après le débat :

Demandez aux participants comment ils ont vécu ce débat, s'il faut améliorer des choses, lesquelles et comment. Attention il ne s'agit pas de refaire un débat !

On peut rédiger un compte rendu de type journalistique que l'on placera dans la rubrique d'un journal ou d'un blog.

On peut aussi créer une histoire en images à partir de la question posée au départ et des réflexions et solutions proposées au cours du débat.

Pour aller plus loin :

Instaurer des débats régulierement, travailler l'argumentation par le débat contradictoire (2 groupes exposent leurs arguments et tentent de se convaincre mutuellement...).

*Exemple de grille d'observation pour la prise de notes : pour chaque participant

A parlé de façon claire et compréhensible

A utilisé ses connaissances pour traiter le sujet

A expliqué sa démarche de raisonnement

A articulé les différentes étapes de son raisonnement, d’une solution proposée

A cherché et produit un raisonnement, une solution originale

A identifié des erreurs dans un raisonnement, une solution

A argumenté à propos de la validité d'un raisonnement, d’une solution

A contrôlé et/ou discuté la pertinence ou la vraisemblance d'une conclusion

Cette grille peut être utilisée pour le groupe et donc globalement ou individuellement, pour chaque paricipant. On peut ainsi établir, sous forme de statistiques, les tendances qui se dégagent et mesurer les évolutions au fil des débats réalisés. En y associant une synthèse des idées, solutions proposées pour chaque débat, on obtient une restitution assez fidèle de ce qui c'est dit.

Bon débat !

Copyright © - Coloriages-géants/Réalisia - contenu édité par la société Réalisia - tous droits réservés - 2010

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site